06 juillet 2006

Lettre.

Je ne pleure pas, il est des fois où cela n'est pas possible tant la douleur est grande. Camille, pardonne mon silence (...)
Posté par Colt à 17:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 juillet 2006

Défriter.

Amour, je te dois, les plus beaux jours de ma vie... (Si, non) Tu veux, tu veux pas ? Arrête tes salades, arrête. (PanPanPan) Il y a un nuage, à ma gauche, absolument étonnant. Un gros tas de blanc compacté. Si on touche, on rebondit. Donne moi un couteau. D'habitude je prends un couteau le soir. Celui là. (Dans le miroir, le manche qui dépasse.) Bonne soirée. Ah? J'ai oublié ce que je dois te ramener... Ah, le cd. Bonne soirée. (Les marches, qui défilent. En haut, sans bruit. Je sais qu'il est encore là. Je suis presqu'à... [Lire la suite]
Posté par Colt à 17:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 juillet 2006

Pluie Matinale.

Réveil. Très rapide. 2 messages reçus. Dehors, pluie du matin. Je danse en dessous, les gouttes et le petit air qui donne froid. Message, ça parle d'un rêve. Je mange. Je m'étends sur le canapé. Je m'endors pour six heures encore. Je rêve. Des baisers, des excuses.
Posté par Colt à 16:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]